En video

Premier jour d’école

Boby ouvre les yeux: c’est le matin. Il s’étire un peu et reste blotti confortablement dans son panier, l’oreille tendue, attentif au moindre bruit qui indiquerait que son maître est réveillé lui aussi. Alors qu’il attend patiemment en silence, tout à coup, il se souvient : c’est le premier jour de l’école des chiens aujourd’hui! Il se réjouit depuis des semaines des balles, des bâtons et de la course avec les autres chiots: ça va être rigolo ! Il ne faut surtout pas qu’il soit en retard !

Alors hop ! Il saute sur ses quatre pattes, court jusqu’à la chambre à coucher de Fred et pousse habilement la porte avec sa patte. Son maître est là, couché… Il ronfle… Boby saute sur le lit et pousse Fred avec son museau. Ce dernier baille et le renvoie en soupirant : “Mais que se passe-t-il Boby ? Pourquoi tu me réveilles à cette heure-ci ? Va te recoucher, regarde, il fait encore nuit!”. Boby n’en revient pas, comment a-t-il pu oublier son premier jour d’école ?

BOBY_histoire_4_couleur-1

Il trépigne d’impatience: il se rend compte qu’ils ne vont jamais arriver à l’heure au parc pour le cours ! Il se précipite hors de la chambre et s’arrête pour réfléchir. “Le seul moyen d’arriver à temps, c’est d’y aller seul. Fred va passer toute sa journée au lit, c’est sûr” pense-t-il. Rassemblant tout son courage, il prépare donc ses affaires et se met en chemin. Pour arriver à l’heure, il court si vite qu’il en oublie de saluer Félix, le berger allemand des voisins.

Quand Boby arrive au parc, il est tout essoufflé. Il remarque que tous les petits chiens sont déjà là. Ils sont assis fièrement à côté de leurs maîtres et maîtresses, impatients que le cours commence. Boby s’arrête alors soudainement: où doit-il s’asseoir? Il est tout seul, lui. Il aurait tellement aimé que Monsieur Fred soit avec lui. Pourquoi ne peut-il pas être comme tous les autres maîtres ? Boby verse une larme et fait demi-tour, prêt à s’éclipser, quand il entend quelqu’un crier.

BOBY_histoire_4_couleur-2

C’est Sébastien l’éducateur qui crie son nom : “Boby ! Boby, que fais-tu? Viens, on allait commencer!”. Timidement, Boby rejoint le reste du groupe: il est abattu, il fixe ses pattes. “Que vont-ils penser de moi?” Un petit chien vient vers lui : “Boby, que se passe-t-il ? Ne sois pas triste, ce n’est pas de ta faute si ton maître n’a pas pu venir !”. Sébastien appelle Boby et lui dit tout sourire : “Est-ce que tu es d’accord que je joue au maître avec toi aujourd’hui ? Si tu acceptes, sache que tu vas devoir beaucoup courir !”

Boby regarde Sébastien très surpris : avec lui, c’est sûr, il va beaucoup apprendre. Peut-être même qu’il lui enseignera comment marcher en équilibre sur une barrière ? En pensant à toutes les nouvelles choses qu’il va découvrir, il relève la tête et aboie joyeusement.

Tout le monde est là, les petits chiens partent dans tous les sens, le premier jour d’école peut commencer.

BOBY_histoire_4_couleur-3