En video

Seul à la maison

Dehors, la nuit tombe. Confortablement couché dans son panier, Boby ronge un os: il baille. Il s’est tellement amusé avec ses amis qu’il n’a pas vu la journée passer. À la recherche d’une caresse de Fred, il part faire un petit tour dans l’appartement mais il revient bredouille… il n’y a plus personne! Concentré sur son os, Boby n’a même pas remarqué que Monsieur Fred était parti. “Mais pourquoi n’a-t-il rien dit ?”.

BOBY_histoire_2_couleur-1
Il fait de plus en plus sombre dehors et le voilà seul à la maison. Il a faim et il n’est pas très rassuré. Pour s’occuper l’esprit, il compte jusqu’à 100 dans sa tête, en espérant que son maître revienne avant qu’il n’arrive au compte. 98… 99… 100 ! Et toujours aucune trace de Fred.
Boby est inquiet : son maître est parti en le laissant tout seul dans ce grand appartement vide. Il sait pourtant bien que Boby a peur tout seul dans le noir. Boby n’ose pas bouger et lance des regards inquiets autour de lui. “Wouf, Wouf !” Il aboie doucement pour se donner du courage.

BOBY_histoire_2_couleur-2
C’est à ce moment-là qu’il se souvient des paroles de Fred : « Si tu es seul un jour, monte chez la voisine du 3ème, Sophie. Elle sera toujours prête à t’accueillir ! ». Après quelques longues minutes d’hésitation, il sort sur le palier, monte les escaliers et gratte timidement à la porte de la voisine. Quelqu’un bouge à l’intérieur. Une seconde plus tard, Sophie ouvre la porte : “Bonsoir Boby, que se passe-t-il ? Il est tard !”. Quelle chance que Sophie soit à la maison! Boby s’approche de Sophie et se colle contre ses jambes : auprès d’elle, il se sent en sécurité. Sophie accueille Boby chez elle et ensemble, ils décident qu’elle ira mettre un petit mot à Fred pour qu’il sache où est Boby.
Exténué mais soulagé, le petit chien saute sur le canapé. Il pose sa tête entre ses pattes et, tandis que Sophie le cajole, s’endort profondément.

BOBY_histoire_2_couleur-3